fbpx
Vues : 2110 x
Noter cet article:
195 votes, average: 2,54 out of 5195 votes, average: 2,54 out of 5195 votes, average: 2,54 out of 5195 votes, average: 2,54 out of 5195 votes, average: 2,54 out of 5
(2,54)
(Login obligatoire)

AD rachète Doyen

DOMAIN:

Posté le : 22 juin 2016, 09:24

Temps de lecture: < 1 minute

Doyen Auto, implanté en Belgique, aux Pays-Bas et en France, est repris par Auto Distribution France. Plusieurs revues spécialisées françaises ont annoncé cette nouvelle mercredi matin.

Selon le magazine Zepros Auto, PSA (Peugeot Citroën) concourait également aux côtés d’AD France pour racheter Doyen. PSA souhaitait « associer » Doyen Auto à Mister Auto, la boutique en ligne de pièces et de pneus acquise l’année passée par ce dernier. Mais c’est finalement AD France qui a remporté la bataille pour la reprise. Entre-temps, différents constructeurs automobiles indiquent avoir été informés de cette acquisition qui planait sur le marché depuis déjà un certain temps.

Le processus d’économies d’échelle est ainsi à nouveau stimulé en Europe. AD France est également actif en Pologne, et s’établit désormais au sein du Benelux. AD France avait été vendu en 2015 au groupe d’équité américain Bain Capital par l’investisseur en capital risque Towerbrook Capital Partners. On ignore encore si AD Nederland et Parts Point joueront également un rôle dans cette reprise. Les différents responsables nationaux ne laissent encore rien filtrer.

Autre implication du rachat, le groupe de grossistes international Temot perdra son partenaire en matière de voitures particulières au sein du Benelux (dans le segment lourd, Bulthuis fait partie de Temot). Il est presque inconcevable qu’un partenaire d’ADI reste lié à Temot. Par ailleurs, nous ne savons pas non plus ce qu’il adviendra du concept d’atelier 123 Autoservice, notamment en Belgique, car cette formule appartient également à Temot.

NGK Spark Plug prévoit…Belfius Group lance Smart…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires