Vues : 128 x
Noter cet article:
1 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 5
(3,00)
(Login obligatoire)

Agitation autour détection des filtres diesel

DOMAIN:

Posté le : 25 mai 2020, 15:16

Temps de lecture: < 1 minute

La décision de Lydia Peeters, ministre flamande de la Mobilité, de reporter l’utilisation des appareils de mesure qui détectent les fraudes aux filtres à particules des véhicules diesel a suscité l’étonnement des partenaires au sein du gouvernement flamand et au-delà.

Depuis la Wallonie et Bruxelles, où l’introduction de ces équipements se poursuit pour l’instant, on craint un « tourisme d’inspection automobile » : des conducteurs de diesel avec des filtres à particules manipulés ou retirés se rendraient alors en Flandre pour y faire effectuer l’inspection.

Selon les chiffres de VAB, quelque 165 000 diesels roulent dans notre pays avec un filtre défectueux ou délibérément désactivé. Ces voitures émettent parfois mille fois plus de particules et de suie que les voitures diesel équipées d’un filtre en bon état de fonctionnement. Les propriétaires de filtres manipulés espèrent améliorer les performances du véhicule en termes d’accélération et de consommation. La Flandre, Bruxelles et la Wallonie ont donc décidé en 2018 d’acheter du matériel permettant de mieux détecter ce type de fraude. La mise en service devrait suivre dans le courant de cette année.

Cadre juridique

Maintenant que la ministre Peeters explique attendre de nouvelles directives européennes, le problème de la pollution demeure jusqu’à nouvel ordre en raison de l’absence d’un cadre juridique. Techniquement, il n’y a pas d’obstacle : le matériel de détection et l’expertise associée sont disponibles. La coalition en Flandre souhaite plus de clarté sur le report. Elle exhorte également Mme Peeters à revoir sa décision, d’autant plus qu’il faudra peut-être encore des années avant que les directives européennes soient en place. Pour l’instant, les trois dispositifs de test de la voiture restent inutilisés.

Movin’On met les startups à…Maxus aux Pays-Bas et en…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires