Vues : 503 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Aide de l’État français pour un fournisseur en faillite

DOMAIN: Actualité

Posté le : 2 août 2017, 10:02

Temps de lecture: 1 minute

Le gouvernement français recherche des moyens pour éviter la faillite imminente du fournisseur français de pièces automobiles GM&S Industry.

C’est ce qu’écrit le journal neerlandais FD dans un article consacré à l’aide de l’État français apportée à GM&S Industry, qui a dû demander un report de paiement fin de l’année passée. Le journal y voit une stratégie politique claire, car le gouvernement français avait déjà persuadé Renault et PSA Peugeot Citroën de commander des pièces chez GM&S. Par ailleurs, le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, recherchait activement un repreneur potentiel pour GM&S. Il a essayé de convaincre GMD, le grand concurrent de GM&S.

Pression

GMD devra toutefois faire preuve d’encore un peu de patience, car un juge a reporté la décision de la relance au 4 septembre prochain. Cela offre donc une possibilité de dialogue avec le personnel de GM&S quant au projet controversé de GMD, qui ne souhaite conserver que 120 travailleurs sur les 277. Selon le FD, cela signifie que GMD sera contraint de conserver un plus grand nombre d’emplois.

Controversé

L’aide d’État accordée aux entreprises françaises n’est pas incontestable, et beaucoup s’étaient attendus à autre chose de la part du nouveau président libéral Macron. En effet, l’aide d’État ne peut être financée qu’au moyen de taxes élevées imposées aux sociétés françaises pour lesquelles il est dès lors pratiquement impossible de concurrencer des entreprises provenant d’autres pays européens.

Tags: , , ,

Forte progression du chiffre…BMW veut plus de voitures…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.