Vues : 287 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Arval : WLTP influe la stratégie d’achat

DOMAIN:

Posté le : 2 juillet 2019, 14:03

Temps de lecture: 2 minutes

La quasi-totalité des plus grandes entreprises (93% des entreprises de plus de 500 travailleurs) déclarent que d’ici 3 ans, les résultats de ces tests impacteront leur stratégie d’achat de véhicules de flottes.

Selon Arval dans son baromètre annuel, une étude exhaustive des tendances en la matière au Royaume-Uni et en Europe menée auprès de 3613 entreprises dans 13 pays dont 300 en Belgique.

51% des entreprises belges ont déclaré mettre en place des actions afin de réduire les émissions de polluants de au sein de leurs flottes de véhicules d’entreprise, ce chiffre monte même à 71% auprès des entreprises de plus de 500 travailleurs.

38% des entreprises belges nous ont déclaré déjà tenir compte des résultats des tests WLTP dans le cadre de leur stratégie d’achat de véhicules de flotte, soit une progression de 4 points par rapport à la mesure effectuée en 2018 ; cette proportion monte même à 65% auprès des entreprises les plus grandes (500 travailleurs ou plus), soit une progression de 23 points par rapport à 2018.

Et lorsque l’on se projette dans les 3 années à venir, c’est 67% des entreprises belges qui déclarent qu’elles tiendront compte des résultats des tests WLTP, proportion qui atteint 93% des plus grandes entreprises (500 travailleurs et plus), soit une progression de 10 points par rapport à la mesure de 2018.

Les énergies alternatives

Suite à l’introduction du test WLTP, les entreprises belges sont de plus en plus nombreuses à envisager d’intégrer des énergies alternatives au sein de leurs flottes.

Ces intentions se traduisent dans les faits. Aujourd’hui, 23% des entreprises belges ont intégré au sein de leurs flottes des véhicules électriques, hybrides ou plug-in hybrides, ce qui place la Belgique au 5e rang des 13 pays étudiés.

A horizon de 3 ans, compte tenu de l’introduction des tests WLTP, cette proportion devrait très largement progresser pour atteindre 55% pour l’ensemble des entreprises belges et même 82% auprès des entreprises de 500 travailleurs ou plus. Cela devrait permettre à la Belgique de gagner 2 places pour atteindre la rang numéro 3 des pays les plus vertueux en la matière, juste derrière l’Angleterre et les Pays-Bas.

Le budget mobilité et le vélo

Au-delà des solutions de mobilité alternatives classiquement comme le car sharing et le ride sharing, les entreprises belges sont révélées particulièrement intéressées par le budget mobilité et des solutions de mobilité douce comme le vélo.

Le budget mobilité est déjà utilisé par 11% des entreprises belges (versus 10% en Europe), mais, à horizon 3 ans, c’est potentiellement 36% des entreprises qui l’utiliseront, proportion qui pourrait atteindre, selon le déclaratif des responsables de flotte, 73% auprès des plus grandes entreprises.

Les solutions de mobilité douce (soft mobility) comme le vélo intéressent largement les entreprises belges. Aujourd’hui déployés dans 25% d’entre elles, à horizon 3 ans c’est 41% des entreprises qui déclarent l’avoir mis en place ou envisager de le mettre en place sur cette période. Cette proportion monte même à 80% auprès des entreprises de 500 travailleurs et plus.

La consultance

Dans un contexte en pleine évolution les entreprises belges sont en demande de conseils : 49% d’entre-elles se sont déclarées intéressées par la possibilité de recevoir des conseils de la part de prestataires externs. Les entreprises de plus de 100 travailleurs souhaitent principalement être accompagnées sur la transition vers de nouvelles énergies, l’optimisation des coûts et la mise en place de solutions de mobilité alternative. Les plus petites entreprises (moins de 10 travailleurs) recherchent des conseils concernant la fiscalité. Les entreprises de taille moyenne (100 à 499 travailleurs) sont plus intéressées par des conseils concernant l’optimisation des coûts ainsi que le choix des segments de véhicules les plus adaptés à leurs activités.

Un coup d'œil dans…Immatriculations au premier…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires