Vues : 84 x
Noter cet article:
1 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 5
(4,00)
(Login obligatoire)

Contrats Bosch électromobilité: 13 milliards d’euros

DOMAIN: Actualité

Posté le : 11 septembre 2019, 12:48

Temps de lecture: 2 minutes

Les investissements Bosch sur la voie de l’électromobilité ont porté leurs fruits : depuis le début de l’année 2018, dans le domaine de l’électromobilité, Bosch a remporté des contrats d’un montant total d’environ 13 milliards d’euros.

Parmi lesquels des projets de production en série de moteurs électriques destinés à des véhicules particuliers et des véhicules utilitaires. En 2019, le secteur d’activité des Solutions pour la mobilité connaît un développement qui dépasse celui de la production automobile mondiale.

Connectivité

Malgré le recul significatif de la demande sur le marché, le chiffre d’affaires n’est que légèrement inférieur à celui de l’an passé. « La transformation de la mobilité présente à la fois des défis et des opportunités. Nous souhaitons saisir notre chance », indique Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch.

l’avenir de la mobilité avec une ouverture sur les technologies du futur, continue de développer des moteurs conventionnels, tout en misant fortement sur l’électrification. Parallèlement, l’entreprise pose sans cesse de nouveaux jalons en matière d’automatisation, connectivité et personnalisation de la mobilité. À ce jour, le secteur de la mobilité emploie près de 14 000 développeurs software et investit chaque année trois milliards d’euros dans l’expertise logicielle. L’entreprise investit chaque année 400 millions d’euros dans une mobilité sans émissions.

Conventionnel

Pourtant, en 2030 trois véhicules sur quatre seront encore équipés d’un moteur conventionnel. Certains d’entre eux auront une assistance électrique assurée par un système 48 V ou un Plug-in-Hybrid. C’est pourquoi Bosch continue de rendre les moteurs diesel et essence toujours plus performants. Les dernières avancées : grâce à des mesures prises au niveau des moteurs, et à un post- traitement moderne des gaz d’échappement, un moteur à essence peut réduire son émission de particules à plus de 70 % en dessous de la norme Euro-6d- temp, et ce en situation réelle.

Frein classique

Bosch veut aussi réduire l’émission des particules fines associée au freinage. Comparé à un disque de frein classique, l’iDisc produit 90 % de poussière de frein en moins. Dans les véhicules électriques, le système de freinage régénératif de Bosch peut même réduire les particules de frein de plus de 95 %.

Tags: ,

“L’augmentation des…API met ses fournisseurs à…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.