Vues : 75 x
Noter cet article:
1 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 5
(3,00)
(Login obligatoire)

Dans les coulisses de Texa

DOMAIN: Actualité

Posté le : 6 novembre 2018, 14:33

Temps de lecture: 3 minutes

Quiconque travaille avec les équipements Texa au quotidien, ne pense pas à leur provenance. Le fait que Texa développe et produit en interne en surprend donc plus d’un. Aftersales Magazine a effectué une visite d’usine pour découvrir ce qui se passe dans les coulisses.

Le siège de Texa, fabricant d’équipements de diagnostic de haute qualité, d’équipements d’émission et d’équipements de climatisation, se trouve dans la ville pittoresque de Venise. Ce ne sont donc pas ses gondoles vénitiennes et ses bâtiments historiques qui nous ont motivé notre voyage, mais bel et bien notre curiosité pour ce qui se passe à Texa en ce moment. Au cours de la visite, nous avons pu voir où se développent des produits comme Axone et Konfort. En plus du développement, la production a lieu dans le même complexe.

Le bâtiment a déjà été inauguré en 2012, mais son allure reste ultramoderne. Entretemps, une expansion considérable a eu lieu pour suivre la croissance. Les salles sont spacieuses et extrêmement stériles, conformément à ce qui est attendu lorsqu’on travaille avec des équipements électroniques sensibles. L’électricité statique pouvant causer des dommages considérables, les visiteurs ne doivent pas s’écarter des sentiers accessibles au public, et des protocoles stricts s’appliquent au personnel. L’atmosphère se décrirait comme clinique plutôt qu’industrielle, et cela fait bonne impression.

texa-3

Matériel et logiciels

Texa ne veut pas dépendre de tiers sur quelque front que ce soit et garde donc le développement et la production entre ses propres mains. Lors de notre visite, nous avons pu voir les composants comme les circuits imprimés en cours de fabrication. Texa conçoit à la fois l’apparence physique de l’appareil et le logiciel utilisé. Dans le passé, il s’agissait principalement de produits Windows, mais avec l’avènement des tablettes et des téléphones mobiles, Android et iOS ne présentent désormais plus de secrets pour les programmeurs et développeurs.

En 26 ans d’existence, la voiture et l’atelier ont été fortement numérisés, ce qui se reflète dans le portefeuille de produits. Le logiciel IDC5 développé en interne ne forme donc plus la base de l’équipement de diagnostic Axone, mais plutôt un progiciel complet qui est également connecté à d’autres équipements. Parmi les bons exemples, on peut citer l’étalonnage des systèmes de caméras nécessaires pour les ADAS, mais aussi l’étalonnage de l’éclairage intelligent.

Lien de connexion

Dans les deux cas, le logiciel IDC5 est le lien de connexion. Pour illustrer l’importante croissance des données, ci-joint le schéma publié des quatre plus récentes versions logicielles. Bien qu’un abonnement ne soit pas obligatoire chez Texa – le logiciel continue de fonctionner – les chiffres concrets prouvent l’utilité d’une telle mise à jour, qui continue de fournir aux utilisateurs les données les plus récentes possibles. Le logiciel de diagnostic, tout comme la technologie automobile, devenant irrévocablement plus complexe, les ingénieurs Texa accordent beaucoup d’attention à la facilité d’utilisation. À cet effet, un tableau de bord a été développé dans lequel les paramètres fréquemment utilisés sont affichés dans une vue d’ensemble accessible et compréhensible. Les données utilisables ont été développées au cours des quatre dernières versions : de 408 à 572 sources.

texa-2

Quarante pour cent de plus

Cependant, le siège social de Texa est plus qu’un environnement clinique où les cartes de circuits imprimés et les logiciels sont développés et produits. Par exemple, la production d’équipements de climatisation et d’émission est située ailleurs dans le bâtiment. Au cours de la visite, notre regard curieux se porte sur une salle vitrée climatisée, presque entièrement remplie de serveurs. Pas caché n’importe où, mais juste dans un endroit bien en vue au milieu de la pièce, à l’entrée de la cantine de l’entreprise. Il faut le voir comme une vitrine contenant les joyaux de la couronne. Ce qui se passe sur ces serveurs représente le cœur virtuel du logiciel IDC5. Texa offre depuis des années une option de recherche qui permet d’effectuer une recherche complète dans la base de données, les bulletins de service technique, etc. La fonction de ‘recherche en texte libre’ s’exécute ici sur les serveurs.

Tags: , , ,

Des points bonus chez…Moins de stress et plus de…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.