Vues : 83 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Démission de Krüger, CEO de BMW

DOMAIN: Actualité

Posté le : 10 juillet 2019, 07:35

Temps de lecture: 1 minute

Alors qu’une campagne de publicité pour la première Mini entièrement électrique a été lancée dans les journaux allemands, ces mêmes journaux ont également annoncé la démission du CEO de BMW, Harald Krüger.

Selon la presse allemande, les successeurs potentiels se tiennent prêts depuis un certain temps. Il s’agirait, entre autres, d’Oliver Zipse, responsable de la production mondiale, et de Klaus Fröhlich, responsable R&D.

Responsabilité

Les commissaires de BMW devaient de toute façon décider de l’avenir de Krüger cette semaine. Sur le plan interne, sa mise en retrait n’est pas une surprise (après une carrière de 27 ans chez BMW). Krüger s’y attendait sans doute, et a choisi de rester digne.

Selon divers journaux, Krüger serait blâmé au sein de BMW pour le retard pris par BMW en termes de mobilité électrique. Malgré les i3 et i8, le programme iNext, qui devrait fournir au moins 25 modèles électriques complets ou partiels dici 2023, et maintenant l’introduction de la Mini électrique, BMW aurait investi beaucoup trop peu dans le futur des VE. Harald Krüger en serait en grande partie responsable.

Pénalité

Krüger devrait également assumer la responsabilité probable de la perte de 310 millions d’euros, que BMW a dû enregistrer au premier trimestre. Cette perte a été causée par un déficit anticipé de 1,4 milliard deuros, amende probablement imposée par le Kartellamt allemand pour avoir conclu des accords illégaux avec Daimler et Volkswagen.

Tags: , ,

Les employés autorisés à…Un lanceur d’alerte…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.