Vues : 229 x
Noter cet article:
1 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 5
(3,00)
(Login obligatoire)

Étude Traxio rentabilité du secteur

DOMAIN:

Posté le : 11 février 2020, 16:49

Temps de lecture: 2 minutes

Si la rentabilité générale du secteur de la distribution automobile est à nouveau en recul, certaines marques affichent de meilleurs chiffres que d’autres. Traxio: “Il nous a semblé intéressant d’illustrer ces différences.“

En 2018, les marges brutes d’un distributeur moyen KIA et Volvo se démarquent parmi les différentes marques automobiles. Les marges brutes des distributeurs KIA augmentent depuis plusieurs années consécutives tandis que le distributeur Volvo voit sa marge brute à nouveau s’effriter, quoique dans une mesure très limitée en 2018. Pour les autres marques, seule l’entreprise JLR est parvenue à accroître sa marge. Les marques qui ont le plus souffert en termes de marge brute sont Citroën (- 1,1 point), Audi (- 0,8 point) et Peugeot (- 0,6 point).

Marge brute

Dans le segment des voitures de tourisme, il n’a pas été possible, pour certaines marques, de donner une vue d’ensemble de leurs marges nettes en raison de l’absence des données nécessaires à une estimation fiable. En 2018, le distributeur moyen des marques Volvo, Renault et Mercedes occupait les trois premières places, bien que seule la marque Renault ait pu augmenter sa marge brute. Les distributeurs des marques Volvo et Mercedes ont vu leur marge nette rognée de 0,2 et 0,8 point respectivement. Parmi les autres grands perdants, on peut citer Audi (- 1,4 point) et Citroën (- 0,9 point). Outre Renault, seules quatre autres marques ont réussi à accroître leur marge nette : JLR et le groupe FCA (+ 0,5 point chacune), ainsi que Toyota et Opel (+ 0,3 point chacune).

Capitaux propres

En termes de rendement des capitaux propres, quatre marques réalisent une rentabilité nette supérieure à 10 % : Mercedes, Hyundai, Volvo et BMW-Mini. Les deux premiers ont enregistré la plus forte croissance de la rentabilité nette. Le distributeur moyen de la marque KIA et le distributeur moyen de voiturettes sont ceux qui ont connu la plus forte diminution. En valeur médiane, les marques disposant d’un vaste réseau de concessionnaires (Citroën, Ford et Opel) se situent en bas du classement.

Sur la période 2016-2018, le nombre de jours de stock médian était de 68. Avec 69 jours de stock, le segment des voitures de tourisme est celui qui accapare le plus du capital d’exploitation. Dans les segments des distributeurs multisegments et des distributeurs de véhicules utilitaires légers et lourds, le nombre de jours de stock est respectivement de 57 et 63.

Forte croissance Arval…E10 Protector Wynn’s pour…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires