Vues : 58 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Febiac : pas de plan derrière l’interdiction des moteurs à combustion

DOMAIN: Actualité

Posté le : 30 octobre 2019, 09:28

Temps de lecture: 1 minute

Le 24 octobre, le gouvernement bruxellois a approuvé le Plan Climat de Bruxelles. Cela implique, entre autres, la disparition des voitures particulières diesel de la ville au plus tard en 2030. Les voitures à essence bénéficieront d’un délai de grâce jusqu’en 2035, mais elles seront également interdites d’entrée à Bruxelles.

L’organisation de la branche Febiac considère ce plan comme irréalisable et demande un plan d’action. Febiac souligne, par exemple, que l’infrastructure de charge de Bruxelles accuse un retard considérable par rapport à la demande. Les avantages fiscaux octroyés aux citoyens et aux entreprises lors du passage à la mobilité électrique ne sont pas clairs non plus.

Faisable et abordable

“Enfin, nous sommes également consternés que le gouvernement bruxellois ne tienne pas compte du fait que les moteurs à combustion utilisant des carburants nouveaux, synthétiques ou renouvelables peuvent également apporter une contribution importante, réalisable et abordable à l’amélioration de la propreté de l’air et à la réduction des émissions de CO2”, déclare Febiac.

Febiac demande donc d’abord des plans concrets avant que l’organisation n’accepte l’interdiction proposée pour le moteur à combustion.

Tags: , ,

Nouveau bon de commande pour…La filiale néerlandaise de…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.