Vues : 56 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Le diesel n’est plus une option pour deux tiers des Européens

DOMAIN: Vente de voitures

Posté le : 21 juin 2019, 15:23

Temps de lecture: 1 minute

Pour deux tiers des Européens (63 %), le diesel n’est plus une option lors du choix de leur prochaine voiture. Chez les Belges, ce pourcentage s’élève à 65 pour cent.

Autoscout24 le rapporte sur la base de sa propre recherche en collaboration avec l’agence détudes de marché Innofact. À ces fins, 7328 propriétaires de voitures ont été interrogés dans sept pays où Autoscout24 est présent : Belgique, Allemagne, France, Italie, Pays-Bas, Autriche et Espagne,

Diesel

Le diesel est encore particulièrement populaire en Autriche, où 56 pour cent le considèrent encore comme une option. LEspagne (41 pour cent) et la France (40 pour cent) sont encore très tournées vers le diesel.

Le diesel reste populaire en Belgique, surtout par rapport aux Pays-Bas, où seulement 19 pour cent le citent encore comme une option. Toutefois, c’est l’essence qui est le carburant préféré des Belges. 54 pour cent disent envisager l’essence lors de lachat dune voiture neuve. 45 pour cent envisageraient un hybride. Le gaz naturel (18 %) et l’hydrogène (17 %) sont nettement moins attractifs pour l’acheteur belge.

Électrique

En ce qui concerne la conduite électrique, les Espagnols sont les plus enclins à sauter le pas. 51 pour cent envisagent de conduire à l’électricité lors de leur prochaine voiture. L’intérêt moyen européen s’élève à 42 %. Chez les Belges, l’intérêt est un peu moindre : 37 pour cent.

Tags: , , ,

Alcopa se défait d’une…Febiac veut clarification de…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.