Vues : 106 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Le GSM au volant, numéro 1 des causes d’irritations

DOMAIN:

Posté le : 3 janvier 2020, 12:18

Temps de lecture: 2 minutes

“Le GSM au volant est avec 56%, en tête du top dix des causes d’irritations dans le trafic.” Ceci démontre via l’enquête de l’organisation de mobilité Touring avec 1100 réponses.

“‘Le non-usage des clignotants’ prend la deuxième place dans le ranking. Et en 3ième position se trouve ‘la vitesse non adaptée’.”

L’organisation se dit ne pas être surpris par ces résultats, “L’agressivité au volant, par contre, perd chaque année une place dans le classement. Cela peut s’expliquer par une prise de conscience du nombre croissant de contrôle ou encore de la crainte d’être filmé par caméras embarquées dans les véhicules de particulier et qui risquent de communiquer l’infraction sur les médias sociaux ou directement à la police.”

Amendes

Il n’est pas surprenant que l’utilisation du smartphone au volant dénerve les autres usagers de la route, explique Touring. “C’est un phénomène qui augmente et la tentation de surfer sur les nombreuses applications est apparemment trop forte pour la majorité des automobilistes. Les GSM au volant est une infraction de second degré soit une amende de 116 euros en perception immédiate. Il est frappant de constater que le nombre d’amendes infligées diminue légèrement chaque année, certainement lorsque les abus massifs sont établis. 98.784 amendes ont été infligées en 2018, soit 1625 de moins que l’année précédente.”

Risque d’accidents

“Le fait qu’il soit nécessaire de poursuivre ce suivi est évident du fait qu’avec un smartphone sans kit mains libres, le risque d’accident est 23 fois plus élevé. Non seulement le conducteur se met en danger, mais il risque de porter atteinte à la vie des passagers ou autres usagers de la route. De plus, leur distraction et la conduite à une main causent de comportement dangereux comme des ralentissement injustifiés, des écarts inattendus. Ils peuvent aussi perturber la circulation et augmenter l’agressivité des automobilistes, en démarrant avec du retard au feu qui passe au vert.”

Touring demande plus de radars tronçons et/ou de caméras intelligentes dans les endroits à haut risque, afin de lutter efficacement contre ses mauvaise conduites. Et Touring estime que les récidivistes et les criminels de la route doivent être exclus définitivement de la circulation et que leur véhicule doit être confisqué.

Immatriculations décembre:…Cryns fait désormais partie…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires