Vues : 60 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Le péage urbain Bruxelles n’est pas encore une réalité

DOMAIN: Actualité

Posté le : 29 août 2019, 13:04

Temps de lecture: 2 minutes

Le projet de la toute nouvelle ministre bruxelloise de la mobilité, Elke Van den Brandt, d’introduire le péage urbain dans la région de Bruxelles fait des remous en Belgique. Les réactions ne sont pas toutes positives.

Dans une interview au journal économique L’Echo, Van den Brandt explique que la base de la taxation de la voiture doit être transférée de la possession à l’utilisation. En résumé, le ministre veut réduire le nombre de déplacements en voiture dans la capitale. Et ce, pour cinq raisons : le climat (27% des émissions sont dues aux transports), l’économie (les embouteillages coûtent des millions), la santé (l’air de Bruxelles doit être plus sain), la sécurité (accidents récents et graves à Bruxelles) et le bien-être (la mobilité stresse de nombreux Belges).

Selon Van den Brandt, il suffirait que 20% des automobilistes optent pour un autre mode de transport afin de résoudre les embouteillages. “Je veux convaincre les gens d’agir différemment, non pas en leur enlevant quelque chose, mais en leur offrant des alternatives.”

Prématuré

Sven Gatz de l’Open VLD qualifie les plans de Van den Brandt de prématurés. Il souligne que l’accord de coalition de Bruxelles stipule que la Région bruxelloise coopérera avec les Régions wallonne et flamande pour l’introduction de la taxe kilométrique. Tant que cette consultation n’aura pas eu lieu, tout plan de la part du gouvernement bruxellois est prématuré, déclare Sven Gatz.

Taxe automobile

Van den Brandt n’est pas non plus d’accord avec la N-VA, comme indiqué dans l’interview avec L’Echo. “Je pense que la N-VA a une vision différente de Bruxelles, de la politique et même de la mobilité.”

L’homme fort de la N-VA, Bart De Wever, a communiqué la semaine dernière sa note de départ, dans laquelle il propose une révision de la taxe automobile. Par le passé, De Wever a qualifié le péage urbain d’inévitable, mais ne semble plus si convaincu des bienfaits de ses effets.

Tags: , ,

Les immatriculations…NTN-SNR lance des kits de…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.