fbpx
Vues : 102 x
Noter cet article:
1 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 51 vote, average: 4,00 out of 5
(4,00)
(Login obligatoire)

Les bonnes personnes

DOMAIN:

Posté le : 16 septembre 2020, 09:05

Temps de lecture: 2 minutes

Ce sont les personnes qui font le secteur automobile. Dès le départ, ce constat a toujours été le fil rouge de Aftersales Magazine. La pandémie du coronavirus et le confinement ont démontré une fois de plus à quel point le contact interpersonnel est important dans ce secteur qui nous tient tant à cœur.

Johan Demets & Barend Luiting

Au sein d’une entreprise, il est essentiel de pouvoir disposer des bonnes personnes, qui ont la bonne attitude et occupent la bonne position. Ces personnes, Marc Vanbergen de Brezan Autoparts les appelle des “entrepreneurs salariés”. Ils possèdent un esprit d’entrepreneur, mais bénéficient en fait d’un statut de salarié. Ils prennent leurs responsabilités et agissent de manière indépendante. Mais ce qui compte aussi, c’est d’accorder la priorité au client.

Cette volonté peut sembler contradictoire par rapport à certains développements du secteur, comme les économies d’échelle. Ainsi, au niveau des distributeurs, les reprises sont par exemple nombreuses. Le top 50 des groupements de distributeurs en Belgique vient d’être publié et l’on constate que leurs parts de marché n’ont pas encore atteint le niveau élevé des Pays-Bas voisins. Selon les prévisions, ils y parviendront. Les entreprises automobiles indépendantes suivent aussi cette tendance, mais d’une autre manière: elles rejoignent des groupements ou des franchises. Cette solution offre à l’entrepreneur davantage de puissance au niveau du marketing, et lui donne accès à des initiatives communes et des connaissances partagées.

Le contact interpersonnel peut garantir une fidélité réciproque majeure, comme Marc Vanbergen a pu le constater parmi ses clients. Dans ce numéro, Yves Petitjean, carrossier, adopte plus ou moins le même discours: sa fidélité envers les fournisseurs est récompensée par un service rapide. En fait, les deux parties sont des vases communicants. Le défi est de pouvoir compter dans le secteur sur suffisamment de sang frais afin de satisfaire à cette condition tellement essentielle au succès: pouvoir disposer des bonnes personnes.

L’association entre le professionnalisme, les perspectives d’avenir et un niveau d’indépendance élevé explique en partie l’attractivité du secteur pour les jeunes. Le secteur est dans une phase de transition où les termes ‘connectivité’, ‘autonomie’, ‘sharing’ (comme l’autopartage) et ‘électrification’ se côtoient, ce qui peut constituer un savoureux cocktail pour les générations à venir.

Brussels Motor Show…Prêt à relever tous les…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires