Vues : 512 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Les constructeurs automobiles fulminent à cause des files d’attente pour le WLTP

DOMAIN: Vente de voitures

Posté le : 7 août 2018, 09:18

Temps de lecture: 1 minute

Les constructeurs automobiles allemands, en particulier, sont désemparés : ils ne peuvent livrer à leurs clients ni leurs voitures à produire, ni celles qui sont déjà produites. Pour quelle raison ? Une longue file d’attente pour passer les tests WLTP.

Cette nouvelle procédure, qui remplace l’ancien cycle NEDC, détermine de manière nettement plus sévère la consommation officielle de carburant et les émissions des nouveaux véhicules. D’une part, les parcours de test reflètent mieux la pratique de conduite quotidienne. D’autre part, les dispositifs et autres trucages visant à atteindre des valeurs faibles en laboratoire appartiennent désormais au passé.

Procédure de test

L’accord officiel stipule qu’en Europe, toutes les voitures nouvellement produites passeront progressivement au test WLTP entre le 1er septembre 2017 et le 1er septembre 2018. Selon le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung, à l’heure actuelle plus de cinq cents homologations de type sont en attente. Les centres de tests sont en effet débordés. Pour l’instant, la capacité est insuffisante pour assurer un déroulement rapide des procédures de test, notamment du test sur route. À cela s’ajoute que nous sommes en période de vacances.

Le problème touche surtout les marques Volkswagen et Audi, indique le journal qui dispose toujours de bonnes informations. Mais certains modèles Mercedes et BMW doivent aussi prendre place dans la file d’attente pour le cycle WLTP. Plusieurs terrains loués afin de stocker des voitures flambant neuves en attente rappellent l’ancien temps – mais le contexte est complètement différent.

Dans le collimateur

Les constructeurs automobiles allemands ont convenu de passer les nouveaux tests WLTP dans leur propre pays. Ils espèrent ainsi éviter d’éventuelles discussions sur la fiabilité des homologations de type. Les producteurs de véhicules savent qu’ils sont dans le collimateur dans leur pays depuis le dieselgate. Aussi, passer le cycle de tests en Allemagne devrait garantir la fiabilité absolue de la procédure.

Tags: , , , ,

La chute immatriculations…'L'industrie automobile doit…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.