Vues : 58 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Les immatriculations européennes au plus haut en juillet

DOMAIN: Actualité

Posté le : 28 août 2019, 11:33

Temps de lecture: 1 minute

Malgré l’incertitude économique et la baisse de confiance des consommateurs, le marché automobile européen a progressé de 1,2 % en juillet, pour atteindre un total de 1 325 600 véhicules. Il s’agit du volume le plus élevé en juillet depuis 2007, selon l’analyse de marché de Jato.

Il convient toutefois de noter que le mois de juin, avec 7,9 % d’inscriptions en moins, a été très mauvais. Cumulativement, 2019 n’obtient pas non plus les meilleurs résultats, avec 2,5 % d’inscriptions en moins qu’au cours des sept premiers mois de 2018. Seuls dix pays européens ont observé une croissance du marché en 2019. L’Allemagne (+1,1%) est le seul des cinq grands pays automobiles d’Europe.

En Suède, c’est en juillet que les enregistrements ont le plus augmenté, avec 89,4 %. Après sept mois, le bilan reste toutefois négatif à 19,5 %.

En Belgique, le nombre d’enregistrements a augmenté de 5,4 % en juillet. Au cours des sept premiers mois, avec un total de 355 593 enregistrements, un déficit de 5,0 % persiste.

Électrique

Les immatriculations de véhicules électriques se sont élevées à 96 600 véhicules au total en juillet, soit 29 % de plus qu’en juillet 2018. Toutefois, cela ne représente que 7,3 % du nombre total d’inscriptions en juillet. La part du marché de l’électricité est ainsi passée de 5,8 % à 7,4 %.

Le 100% électrique est en hausse, avec une augmentation du volume de 98 % pour atteindre un total de 23 200 véhicules. Tesla et Renault en ont été les principaux moteurs.

La performance des véhicules hybrides a été satisfaisante en juillet, la demande ayant augmenté de 27 % pour atteindre 56 800 véhicules. Toyota et Lexus sont en tête du classement, mais Mercedes et Land Rover obtiennent également de bons résultats avec les modèles hybrides.

En juillet 2019, les voitures à essence représentaient 59 % du nombre total d’immatriculations en Europe. En juillet 2018, ce chiffre était de 56 %. La part du diesel est passée de 36 % à 31 %.

Tags: ,

Conseils de Spies Hecker sur…Le péage urbain Bruxelles…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.