Vues : 144 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Moins de stress et plus de confort grâce aux voitures autonomes

DOMAIN: Voiture connectée

Posté le : 7 novembre 2018, 13:14

Temps de lecture: 2 minutes

Un quart des Belges sont favorables au lancement rapide des voitures autonomes. La moitié croit que les voitures autonomes causeront moins d’accidents, selon une étude de Bosch.

Les Belges sont plutôt prudents vis-à-vis de la conduite autonome. Un peu plus de la moitié s’attendent à ce que les voitures autonomes soient moins stressantes et plus confortables à conduire. Mais la majorité des Belges ne veulent pas d’un lancement rapide des voitures autonomes. Seuls 11 % des Belges feraient conduire leurs enfants à l’école ou au club de sport par une voiture autonome. Ensemble avec l’Allemagne, la Belgique est, parmi les treize pays étudiés par Bosch (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, France, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Turquie, États-Unis, Japon, Russie, Chine et Brésil), celui qui obtient les scores les plus faibles.

Fonctions

Lorsqu’on leur demande ce que devrait faire une voiture autonome, 57 % des sondés en Belgique répondent “se garer”. La moitié des Belges apprécieraient grandement que leur véhicule puisse trouver une place de parking ou sortir d’une place tout seul. 44 % des sondés pensent également que la conduite autonome serait fort utile dans les embouteillages. Un quart des Belges (24 %) seraient enfin bien contents de ne plus devoir s’occuper du volant.

Moins stressant

Plus de la moitié (53 %) des sondés en Belgique pensent que les voitures autonomes seront moins stressantes et plus confortables à conduire. La moitié croit également que les voitures autonomes causeront moins d’accidents. Un quart (24 %) des Belges sont favorables au lancement rapide des voitures autonomes.

Si leur voiture roulait toute seule, les Belges s’occuperaient en regardant par la fenêtre et en appréciant le paysage (55 %) ou bien en parlant aux passagers (55 %).

Les Belges ne sont pas vraiment convaincus qu’une fonction autonome rende une voiture plus attrayante (29 % sont de cet avis), ni ne les encourage à acheter une nouvelle voiture (18 %) ou à opter pour de nouvelles formes de mobilité, comme une voiture autonome partagée (20 %).

Trajets

La plupart des Belges souhaitent utiliser une voiture autonome principalement pour les trajets longs (56 %), sur autoroute (48 %) ou en vacances (48 %). Sur des trajets courts ou lorsqu’il y a des passagers dans la voiture, les Belges préfèrent conduire eux-mêmes. Ceci peut également expliquer pourquoi seuls 11 % des sondés en Belgique feraient conduire leurs enfants au club de sport ou à l’école par une voiture autonome.

Assistant d’autoroute

La fonction de conduite partiellement automatisée de l’assistant d’autoroute Bosch peut considérablement décharger le conducteur et rendre la conduite plus sûre et plus détendue. Le nouveau système Bosch qui équipe les véhicules de la gamme Maserati MY2018 associe la technologie du régulateur de vitesse et de distance adaptatif ACC Stop & Go et celle de l’assistant de maintien de voie. Il régule la vitesse et accélère ou freine le véhicule.

Tags: ,

Dans les coulisses de TexaSchaeffler retire sa…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.