fbpx
Vues : 122 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Passagers des camping-cars courent un risque important

DOMAIN:

Posté le : 2 septembre 2020, 14:44

Temps de lecture: 2 minutes

Bien que le camping-car soit beaucoup plus lourd qu’une voiture, l’énergie d’impact est moins bien répartie en raison de sa conception caractéristique, ce qui augmente considérablement le risque de blessures pour les occupants.

Telle est la conclusion de l’organisation de consommateurs Touring après un crash-test simulant une collision frontale entre un camping-car et une voiture particulière en collaboration avec son homologue allemand ADAC.

Collision frontale

Lors de ce crash-test, qui s’est déroulé au centre technique de l’ADAC, une collision frontale a été simulée à 56 km/h. Quatre mannequins d’essai de choc (poupées équipées de capteurs et de logiciels) occupaient le camping-car: deux adultes à l’avant et, à l’arrière, un enfant dans un siège-auto accompagné d’un troisième adulte. Un mannequin adulte se trouvait au volant de la voiture.

À noter qu’en raison de la différence de masse entre les deux véhicules, l’énergie d’impact est 50 % plus élevée sur la voiture particulière. Néanmoins, la zone dite de déformation dont disposent les voitures modernes permet une répartition en grande partie homogène de cette énergie. Concrètement, les passagers se trouvent dans une sorte de cage de sécurité. Il n’empêche que ce type de collision expose le conducteur de la voiture particulière à un risque élevé de blessures. Lors de ce test, la poitrine, la jambe gauche et la tête se sont avérées particulièrement vulnérables.

Risque important

En ce qui concerne les dégâts subis par le camping-car, simplement monté sur une plate-forme de véhicule utilitaire, c’est une tout autre histoire. Les zones de déformation sont ici moins importantes que sur une voiture normale, car la priorité pour ce type de véhicule est la charge utile. Il ressort du crash-test que tous les passagers courent un risque important de blessures. Et il y a plusieurs raisons à cela, notamment les spécificités de conception des camping-cars, mais aussi la façon dont ils sont chargés.

À la suite de ce crash-test, Touring et l’ADAC adressent une série de recommandations aux conducteurs et aux (nouveaux) propriétaires de camping-cars, ainsi qu’aux constructeurs.

Recommandations aux usagers qui prennent la route (pour la première fois) à bord d’un camping-car:

  • Chargez votre camping-car de manière optimale: les objets lourds en bas et les objets légers en haut dans les compartiments de rangement.
  • Utilisez autant que possible des sangles de fixation pour éviter les projections d’objets.
  • Évitez le verre et la vaisselle en céramique: privilégiez le plastique ou le carton. Repliez tout (tables, etc.).
  • Mettez votre ceinture de sécurité! Ne laissez jamais les occupants se balader dans le camping-car lorsque vous êtes en route.
  • Adaptez votre vitesse, maintenez vos distances et anticipez le trafic pour ne pas avoir à freiner brusquement.
  • Ne lésinez pas sur la sécurité: l’ABS et l’assistance au maintien de trajectoire peuvent prévenir les accidents.

Constructeurs

Touring et l’ADAC s’adressent également aux constructeurs. Ils les exhortent à exploiter au maximum les zones de déformation dans la construction de ce type de véhicules, de façon à mieux protéger la cabine contre les dommages en cas de collision. Les sièges arrière doivent également être mieux ancrés afin qu’ils se déplacent moins vite sous le poids des occupants. Cela empêche les ceintures de glisser de la hanche au bas-ventre et d’y causer de graves dommages corporels. Enfin, il est important que les placards soient stables et ancrés autant que possible dans la structure du camping-car.

Vulco start-up investit dans…Bridgestone EMIA annonce des…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires