fbpx
Vues : 91 x
Noter cet article:
1 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 5
(3,00)
(Login obligatoire)

Projet BlackCycle : recycler pneumatiques

DOMAIN:

Posté le : 8 septembre 2020, 14:54

Temps de lecture: 2 minutes

Le projet BlackCycle, coordonné par Michelin, réunit sept partenaires industriels, cinq organismes de recherche et de technologie (RTO) et un pôle d’innovation au sein d’un consortium européen implanté dans cinq pays.

Ce projet vise à mettre en place une immense économie circulaire concernant les pneus, en concevant l’un des tout premiers procédés de production de nouveaux pneus à partir de pneus usagés. Officiellement financé par l’UE, les partenaires de BlackCycle sont heureux d’annoncer aujourd’hui le lancement du projet. BlackCycle implique 13 organismes au sein d’un partenariat public-privé européen, unique en son genre, qui fera la démonstration de la viabilité technique, environnementale et économique des premiers procédés circulaires au monde.

Solutions

Le consortium mettra au point des solutions spécifiques pour produire des matières premières durables destinées aux pneumatiques : collecte des pneus usagés et sélection de la matière première, optimisation de la pyrolyse, raffinage et valorisation de l’huile, optimisation des procédés de four et évaluation des performances des pneumatiques durables créés. L’objectif du projet est qu’à horizon cinq ou six ans, près d’un pneumatique usagé sur deux en Europe soit incorporé dans ce cercle vertueux, afin que Blackcycle soit le seul projet de cette ampleur, tous secteurs industriels confondus, en matière de valorisation de produits en fin de vie.

Budget global

BlackCycle bénéfice d’un budget global avoisinant 16 millions d’euros et d’un financement européen d’environ 12 millions d’euros. Le consortium est basé dans cinq pays européens (France, Espagne, Allemagne, Grèce et Suisse), coordonné par Michelin. Chaque année, 1,6 milliard de nouveaux pneus sont vendus dans le monde, ce qui représente plus de 26 millions de tonnes.

Empreinte carbone

Les procédés actuels de traitement des pneus usagés ne sont pas circulaires et ne produisent peu de matière première réutilisable dans l’industrie du pneumatique. Par ailleurs, en l’absence de solution suffisante pour valoriser la matière des pneus usagés dans l’UE, plus de la moitié des pneus de seconde main et en fin de vie sont exportés vers des pays lointains. Par conséquent, la filière de BlackCycle a une empreinte carbone plus faible. Elle émet 0,93 kg de CO2 en moins par kilogramme de pneu et utilise moins de ressources fossiles par kilogramme de pneu usagé (0,89 kg en moins).

Glasurit présente la Ligne…Deldo fournit des pneus hiver…
RÉACTIONS

Placez réponse

Dernières nouvelles

Le plus lu le mois dernier

Derniers commentaires

    Pas de commentaires