Vues : 79 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Schaeffler retire sa production du Royaume-Uni

DOMAIN: Actualité

Posté le : 7 novembre 2018, 16:15

Temps de lecture: 1 minute

Le fabricant de pièces allemand Schaeffler, connu pour les marques telles que LuK, INA et FAG, fermera à terme deux de ses trois usines au Royaume-Uni. Schaeffler dit dans un communiqué de presse que la décision a été motivée par l’incertitude causée par le Brexit à venir.

Schaeffler prévoit de fermer les usines de Plymouth (sud-ouest de l’Angleterre) et de Llanelli (Pays de Galles). La production est transférée vers d’autres usines Schaeffler en Allemagne, en Chine, en Corée du Sud et aux États-Unis. Une troisième usine, à Sheffield, dans le nord de l’Angleterre, restera ouverte.

De plus, Schaeffler possède deux centres de distribution au Royaume-Uni, à Sutton Coldfield (produits industriels) et à Hereford (après-vente automobile). Ceux-ci seront à terme fusionnés sur le site de Hereford.

Brexit

La fermeture de succursales au Royaume-Uni est liée à la réorganisation sous la rubrique ‘Agenda 4 plus One’, mais le Brexit est explicitement mentionné. Seules 15 pour cent de toutes les pièces produites au Royaume-Uni restent dans le pays même, le reste étant exporté. Afin de gagner en efficacité, Schaeffler veut déplacer la production vers les zones où les produits sont nécessaires. S’ajoute à cela l’incertitude entourant le Brexit : la décision de se retirer partiellement du Royaume-Uni a été assez évidente. Jürgen Ziegler, CEO de la région Europe : “Une entreprise mondiale doit analyser régulièrement les conditions du marché et optimiser sa présence dans les différentes régions. Les mesures proposées pour le Royaume-Uni reflètent cette réalité économique.”

Emploi

Les différentes filiales de Schaeffler au Royaume-Uni emploient au total un peu plus d’un millier de personnes. Greig Littlefair, directeur général de Schaeffler au Royaume-Uni : “Nous mènerons les discussions avec les employés concernés d’une manière transparente et honnête. De plus, nous continuerons à protéger les intérêts de nos clients afin qu’ils soient aussi peu affectés que possible par ce changement.”

Tags: , ,

Moins de stress et plus de…Acquisition de Delta…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.