Vues : 108 x
Noter cet article:
1 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 51 vote, average: 3,00 out of 5
(3,00)
(Login obligatoire)

Standard Bosch pour communication V2X

DOMAIN: Actualité

Posté le : 11 décembre 2018, 14:02

Temps de lecture: 2 minutes

Bosch et la start-up Veniam (basée dans la Silicon Valley) ont développé une unité d’interconnexion universelle qui maîtrise tous les langages de transmission des voitures connectées mise sur une approche multi-standard en matière de V2X.

Pour que la conduite autonome et connectée ait un avenir, il faut que les véhicules puissent communiquer sans problème à la fois entre eux et avec leur environnement. Or cette base technique commune au monde entier pour les échanges de données, connue sous le nom de Vehicle-to-Everything ou V2X, fait défaut. Bien au contraire, la communication entre les voitures risque à l’avenir d’intervenir via diverses normes mises en œuvre par les différents pays et constructeurs automobiles.

Alternative

L’astuce a consisté pour Bosch à combiner différents boîtiers télématiques et d’interconnexion ne maîtrisant chacun qu’une seule technologie de transmission au sein d’une unité de commande centrale assurant l’échange de données V2X. Les voitures peuvent ainsi utiliser les réseaux wifi disponibles en ville, et communiquent sinon via la téléphone mobile par exemple. La gestion complexe de ces diverses options de communication est assurée par une solution logicielle de la start-up Veniam. Cette solution recherche en permanence la meilleure technologie de transmission pour répondre aux besoins actuels, passant automatiquement d’une alternative disponible à l’autre. Elle garantit ainsi en permanence une parfaite connexion entre les véhicules, pour leur permettre de s’alerter mutuellement en toute fiabilité en présence d’accidents ou encore pour ne pas interrompre la musique diffusée dans l’habitacle.

Cloud

Rien qu’en Europe, aux Etats-Unis et en Chine, les véhicules connectés devraient être plus de 470 millions à l’horizon 2025 (source : PwC). Dans un premier temps, la majorité des véhicules seront connectés directement au cloud ; mais grâce au V2X, ils seront à l’avenir de plus en plus nombreux à communiquer également directement entre eux, et avec les feux tricolores, les chantiers, les passages piétons, les bâtiments, etc. Ils pourront ainsi s’alerter mutuellement à proximité d’un embouteillage, d’un accident ou d’une plaque de verglas. Et comme ils sauront quand les prochains feux tricolores passeront au vert, ils pourront aussi profiter de l’onde verte en adaptant leur vitesse en temps voulu, ce qui contribuera à fluidifier le trafic urbain.

Tags: , , ,

Les 10 premières Kona…Les objectifs en matière de…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.