Vues : 43 x
Noter cet article:
0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5
(0,00)
(Login obligatoire)

Un manager de GOCA devient vice-président de CITA

DOMAIN: Actualité

Posté le : 9 avril 2019, 12:03

Temps de lecture: 1 minute

Pascal Buekenhoudt, chef de projet et responsable de l’innovation au sein de l’autorité de contrôle GOCA, la fédération faîtière des organismes d’inspection automobile et des centres d’examens de conduite, a été choisi par ses collègues internationaux comme vice-président de l’organisation faîtière CITA.

En outre, Gerhard Müller, membre de l’équipe de direction de TüV Süd, a été nommé président de CITA pour une période de deux ans. CITA est l’organisation faîtière internationale qui chapeaute les centres et les organismes d’inspection accrédités tels que TüV, Dekra, GOCA et RDW, auxquels 53 pays sont maintenant affiliés.

Compteur de particules

Buekenhoudt est membre du Bureau Permanent de CITA depuis un certain temps et a dirigé, entre autres, l’atelier sur la protection de l’environnement lors du congrès biennal de CITA qui s’est tenu cette fois à Séoul, la capitale coréenne. Buekenhoudt s’implique au sein de CITA depuis de nombreuses années et participe activement à la préparation du lancement du compteur de particules (pour la mesure des émissions des moteurs Euro 6) dans le cadre du test d’émissions lors de l’inspection du véhicule.

Mobilité future

CITA commence à jouer un rôle de plus en plus important lors des discussions entre les gouvernements, les constructeurs automobiles, les associations industrielles et même les consommateurs en ce qui concerne la sécurité de la mobilité future. La connectivité, l’ADAS et les émissions sont prioritaires sur l’ordre du jour des organismes d’inspection au sein de CITA.

Tags:

Préenregistrement des…Potentiel mobilité plus…
RÉACTIONS

Placez réponse

Je moet inloggen om een reactie te kunnen plaatsen.